"Une cabale contre Bernard-Henri Lévy ?" (Le Point, le 15 octobre 2014)

Affiche Hôtel EuropeTout a démarré avec un « vite dit » d’Arrêt sur images, le mardi 14 octobre en fin d’après-midi, citant une déclaration de Théâtre de l’Atelier annonçant qu’il souhaitait « arrêter les frais » et qu’il déprogrammait Hôtel Europe, la pièce de Bernard-Henri Lévy. Le Théâtre de l’Atelier tombe des nues. Il assure n’avoir jamais été contacté par le site de Daniel Schneidermann et n’avoir donc fait aucune déclaration, ni dans ce sens ni dans quelque autre.

Mais c’est parti. La logique folle de la rumeur, du buzz, est enclenchée. Ce sont des dizaines de sites, de blogs, de dépêches d’agence qui relaient la pseudo information sur le thème « la pièce de Bernard-Henri Lévy s’arrête faute de public ». Les spectateurs affolés téléphonent au théâtre. Les fans de Jacques Weber, ou de Bernard-Henri Lévy, qui ont acheté des tickets pour le soir, le week-end, le mois suivant paniquent et demandent le remboursement.

Démenti

On aurait voulu vider les salles, casser le ressort de la pièce, nuire à l’auteur, à son interprète, au théâtre, qu’on ne s’y serait pas pris autrement. Car, en quelques heures, la rumeur est devenue une information : Hôtel Europe est « stoppé » ; Hôtel Europe est « déprogrammé » ; Hôtel Europe « s’arrête »… La vérité est tout autre. Elle se trouve dans un communiqué de L’Atelier sobrement intitulé : « Le Théâtre de l’Atelier dément arrêter brutalement la pièce de Bernard-Henri Lévy, Hôtel Europe« . Dans ce communiqué, la direction dément catégoriquement avoir tenu « les propos qui lui sont prêtés ici ou là » ; elle déclare que « les citations mises dans la bouche de ses personnels » sont « contraires à la vérité et dénuées de tout fondement » ; elle ajoute que ces pseudos confidences ne semblent destinées qu’à nuire et à intimider les spectateurs » ; et elle ajoute que la pièce « achèvera son parcours le 16 novembre prochain après 60 représentations » – ce qui est évidemment très différent et représente, pour un spectacle, une performance et une durée extrêmement honorables.

En d’autres termes, Hôtel Europe est toujours là. Et il reste donc un mois aux amateurs de théâtre pour voir la pièce et se faire, ainsi, un jugement par eux-mêmes.


Tags : , , , , , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>