Bernard-Henri Lévy

L’art de la philosophie ne vaut que s’il est un art de la guerre...

Philosopher contre Hegel et les néo­hégéliens. Philosopher contre l'inter­prétation pré-Bataille, et pré-Collège de sociologie, de la politique de Nietzsche. Philosopher contre le néo-platonisme et son démon de l'absolu. Philosopher contre Bergson et son avatar, justement, deleuzien. Philosopher contre la volonté de pureté, ou de guérir, dont j'ai démontré ailleurs qu'elle est la vraie matrice de ce qu'on a appelé, trop vite, les totalitarismes et qu'une guerre conceptuelle bien menée permet de mieux nommer. Philosopher pour nuire à ceux qui m'empêchent d'écrire et de philosopher. Philosopher pour empêcher, un peu, les imbéciles et les salauds de pavoiser. Philosopher contre Badiou. Philosopher contre la gidouille Zizek. Philosopher contre le parti du sommeil, des clowns ou des radicalités meurtrières. Pardon, mais c'est la vérité. Chaque fois que j'ai, depuis trente ans, fait un peu de philosophie c'est ainsi que j'ai opéré : dans une conjoncture donnée, compte tenu d'un problème ou d'une situation déterminés, identifier un ennemi et, l'ayant identifié, soit le tenir en respect, soit, parfois, le réduire ou le faire reculer. Guerre de guérilla, encore. Harcèlement. Et à la guerre comme à la guerre.

Son Actualité

23 Juillet 2014 

BLOC-NOTES : La version américaine du bloc-notes de Bernard-Henri Lévy, « Quelle différence entre l’attentat de la Malaysia Airlines et celui de Lockerbie ? » (The New York Times, le 22 juillet 2014)

nytimes-logoIn eastern Ukraine, Vladimir V. Putin has been playing with fire.

He has mobilized the worst elements to be found in the region.

He has taken thugs, thieves, rapists, ex-cons and vandals and turned them into a paramilitary force.

He has permitted ad hoc commanders of separatist groups to kill or chase off intellectuals, journalists and other moral authorities in the cities of Donetsk and Lugansk.
...

Lire l'article

23 Juillet 2014 

BLOC-NOTES : La version italienne du bloc-notes de Bernard-Henri Lévy « Gaza-Paris » (Il Corriere della Sera, publié le 22 juillet 2014)

Corriere della seraCosì dunque domenica scorsa, a Parigi, col pretesto di «difendere la Palestina», migliaia di uomini e donne se la sono presa di nuovo con gli ebrei. A questi imbecilli oltre che mascalzoni, o viceversa, ricordiamo, ad ogni buon conto, che mescolare ebrei e israeliani in una stessa riprovazione è il principio stesso di un antisemitismo che, in Francia, viene punito dalla legge.
...

Lire l'article

22 Juillet 2014 

BLOC-NOTES : « Quelle différence entre l’attentat de la Malaysia Airlines et celui de Lockerbie ? » (à paraître dans le Point le 24 juillet 2014)

BLOC-NOTES2Dans l’est de l’Ukraine, le moins que l’on puisse dire est que Poutine a joué avec le feu.

Il a ramassé et mobilisé ce qu’il y avait de pire dans la région.

Il a transformé en soldats des voyous, des voleurs, des violeurs, des repris de justice, des pillards.

Il a laissé ces chefs de guerre improvisés éliminer, ou éloigner, les intellectuels, les journalistes, les personnalités morales de Donetsk et du Donbass.
...

Lire l'article

20 Juillet 2014 

« Hôtel Europe », le dernier ouvrage de Bernard-Henri Lévy à paraître le 3 septembre 2014

Capture d’écran 2014-07-20 à 22.11.41Deux textes en vérité.
D’abord Hôtel Europe, monologue en cinq actes, dont l’action se déroule le 27 juin 2014, à Sarajevo, en pleine cérémonie de commémoration du déclenchement de la guerre de 1914. Un homme, sans doute un écrivain, est enfermé entre les quatre murs d’une chambre d’hôtel qu’il a connue vingt ans plus tôt et où il est censé préparer le discours qui lui a été commandé pour la circonstance et qui doit porter sur l’Europe, ses valeurs constitutives, ...

Lire l'article

18 Juillet 2014 

Gabriel Matzneff annonce la sortie d’ « Hôtel Europe » (Le Point, le 16 juillet 2014)

afficheSarajevoJ’achète un journal.

En première page, un titre énorme : le championnat du monde de football, la victoire des Allemands. Comme de nombreux Français et Italiens, j’aurais préféré que les vainqueurs fussent les Argentins, mais je me console en songeant que le jeune Götze, qui a marqué le but décisif, est un compatriote de Hölderlin et de Thomas Mann, en imaginant que chaque soir, avant de s’endormir, il lit une page d’Hypérion ou des Buddenbrook. On se console comme on peut.
...

Lire l'article

16 Juillet 2014 

BLOC-NOTES : « Gaza Comes to Paris », la version américaine du bloc-note de Bernard-Henri Lévy (Le Huffington Post, le 15 juillet 2014)

huffington-post-logo1Under cover of « the defense of Palestine, » thousands gathered in Paris on Sunday to blame the Jews once again.

These imbeciles intermingled with haters (or the other way around) need to be reminded, for what it’s worth, that conflating Jews and Israelis in the same condemnation is the very principle of anti-Semitism, which, in France, is punishable by law.

They need to be reminded that no indignation, no form of solidarity with any cause whatsoever can excuse, much less justify, the pogrom-like act of forced entry into a synagogue.
...

Lire l'article

15 Juillet 2014 

BLOC-NOTES : Gaza-Paris

BLOC-NOTES2Ainsi donc il s’est trouvé des milliers d’hommes et de femmes pour, ce dimanche, à Paris, sous couvert de « défense de la Palestine », s’en prendre à nouveau aux juifs.

A ces imbéciles doublés de salopards, ou l’inverse, on rappellera, à toutes fins utiles, que confondre juifs et Israéliens dans une même réprobation est le principe même d’un antisémitisme qui, en France, est puni par la loi.

On rappellera qu’aucune indignation, aucune solidarité avec quelque cause que ce soit ne saurait, je ne dis même pas autoriser, mais excuser, ce geste virtuellement pogromiste qu’est la tentative d’intrusion, par la violence, dans une synagogue.
...

Lire l'article

14 Juillet 2014 

« L’immagine che Bernard-Henry Levy ha ancora negli occhi è quella della storica » (Il Gazzettino, le 10 juillet 2014)

_MCR2496L’immagine che Bernard-Henry Levy ha ancora negli occhi è quella della storica Biblioteca di Sarajevo distrutta dalle fiamme dopo un bombardamento nell’agosto del 1993. Quelle lingue di fuoco sono rimaste impresse nella mente di uno dei maggiori pensatori europei dell’età contemporanea. E proprio dalla capitale della Bosnia Erzegovina, centro cosmopolita di più culture dove convivevano e convivono ortodossi, ebrei e musulmani – a cento anni dallo scoppio della Prima Guerra Mondiale con l’attentato all’arciduca Francesco Ferdinando e alla moglie Sofia e a vent’anni dal rogo della Biblioteca ( »Vijesnica ») – Bernard-Henry Levy, cittadino onorario della città, ha deciso di rlflettere sul senso dell’Europa, sulla barbarie e sulla volontà di ricostruire e di proporre una speranza, con un’iniziativa che è insieme un segnale e una sfida. ...

Lire l'article

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 ... 265 266