Bernard-Henri Lévy

L’art de la philosophie ne vaut que s’il est un art de la guerre...

Philosopher contre Hegel et les néo­hégéliens. Philosopher contre l'inter­prétation pré-Bataille, et pré-Collège de sociologie, de la politique de Nietzsche. Philosopher contre le néo-platonisme et son démon de l'absolu. Philosopher contre Bergson et son avatar, justement, deleuzien. Philosopher contre la volonté de pureté, ou de guérir, dont j'ai démontré ailleurs qu'elle est la vraie matrice de ce qu'on a appelé, trop vite, les totalitarismes et qu'une guerre conceptuelle bien menée permet de mieux nommer. Philosopher pour nuire à ceux qui m'empêchent d'écrire et de philosopher. Philosopher pour empêcher, un peu, les imbéciles et les salauds de pavoiser. Philosopher contre Badiou. Philosopher contre la gidouille Zizek. Philosopher contre le parti du sommeil, des clowns ou des radicalités meurtrières. Pardon, mais c'est la vérité. Chaque fois que j'ai, depuis trente ans, fait un peu de philosophie c'est ainsi que j'ai opéré : dans une conjoncture donnée, compte tenu d'un problème ou d'une situation déterminés, identifier un ennemi et, l'ayant identifié, soit le tenir en respect, soit, parfois, le réduire ou le faire reculer. Guerre de guérilla, encore. Harcèlement. Et à la guerre comme à la guerre.

Son Actualité

31 Mars 2015 

Une rencontre exceptionnelle avec les commandants Pershmergas, par la rédaction de La Règle du Jeu

2A l’invitation de la revue La Règle du Jeu et de son directeur, Bernard-Henri Lévy, une délégation de haut niveau des chefs Peshmergas du Kurdistan irakien arrivera à Paris, ce mercredi 1er avril. ...

Lire l'article

30 Mars 2015 

Les Peshmergas à Paris ! Par Gilles Hertzog

AH5Q8737A l’invitation de la Règle du Jeu et de son directeur Bernard-Henri Lévy, les principaux chefs Pershmergas du Kurdistan irakien qui, avec quelques dizaines de milliers d’hommes, tiennent les mille kilomètres de front face à Daech, seront à Paris ce mercredi, où ils seront reçus par François Hollande et les autorités militaires françaises.

Ces combattants de la liberté à Paris, quel symbole ! Et quel enjeu ! ...

Lire l'article

27 Mars 2015 

« I am Tunis. How To Answer Terrorists in Tunisia », par Bernard-Henri Lévy (Version US, publiée sur The Daily Beast, le 21 mars 2015)

tunisie dailyWho struck Tunis?

Was it the Islamic State, which claimed responsibility for the attack?

Was it an infiltrated cell belonging to Al-Qaeda in the Islamic Maghreb and aligned with the hundred fighters of the Okba Ibn Nafaa brigade in the Jebel ech Chambi region of western Tunisia, near the Algerian border?

Was it the extreme Salafist Ansar al-Sharia organization, whose sermons, supposedly charitable organizations, and militants (who, no sooner are they released from jail than they begin fomenting radical Islamist counterrevolution) have been tolerated for too long by the government that emerged from the revolution against Zine El Abidine Ben Ali?

The question may not be all that important.

Because these related rival groups, which—when they are not killing, engage in a sordid mimetic competition focused solely on laying claim, via the media, to that rare but precious asset, a major terrorist attack in the age of the integrated spectacle—ultimately appear to be no more than different hats on the head of the same hideous Medusa.

But what is certain, by contrast, is that the scoundrels targeted the only country in the region that has not betrayed the promises of the Arab Spring, which it also happens to have initiated. ...

Lire l'article

26 Mars 2015 

BLOC-NOTES : « Je suis Tunis », par Bernard-Henri Lévy

bhl charlieQui a frappé à Tunis ?

L’Etat islamique, qui revendique l’attentat ?

Une cellule infiltrée de l’Aqmi, en lien avec la centaine de combattants de la brigade Okba Ibn Nafa, présente dans la région du mont Chaambi, dans l’ouest du pays, non loin de la frontière algérienne ?

Une émanation de la très salafiste Ansar al-Charia dont le régime issu de la révolution anti-Ben Ali a trop longtempstoléré les prêches, les ONG soi-disant charitables, les militants sortis des geôles pour fomenter, presque aussitôt, la contre-révolution fascislamiste ? La question n’a peut-être pas tant d’importance que cela.

Car ces groupes, concurrents mais parents et occupés, lorsqu’ils ne tuent pas, à une rivalité mimétique sordide dont tout l’enjeu est l’appropriation médiatique de ce bien rare mais précieux que sont les «grandes» attaques terroristes à l’âge du spectaculaire intégré, ne semblent être, à la fin des fins, que le bonnet blanc et le blanc bonnet de la même hideuse tête de Méduse.

Mais ce qui est sûr, en revanche, c’est que les salopards ont visé le seul pays de la région à n’avoir pas trahi les promesses d’un printemps arabe qu’il avait, au demeurant, initié. ...

Lire l'article

26 Mars 2015 

« Comment peut-on être heideggerien ? » : la conférence de clôture du colloque «Heidegger et “les juifs”», par Bernard-Henri Lévy, le 25 janvier 2015


Colloque «Heidegger et "les juifs"» – Discours… by laregledujeu

Découvrez en vidéo l’intégralité de la conférence de clôture du colloque «Heidegger et “les juifs”» par Bernard-Henri Lévy, « Comment peut-on être heideggerien ? », le 25 janvier au Centre culturel irlandais.

24 Mars 2015 

« Red Notice : Honoring Sergei Magnitski », le Bloc-notes de Bernard-Henri Lévy version US (World Post, le 22 mars 2015)

sergueiThe story begins in the early 2000s, as Vladimir Putin comes to power.

At the time, Bill Browder, author of Red Notice: A True Story of High Finance, Murder, and One Man’s Fight for Justice (Simon & Schuster 2015), is an investment advisor like any other. ...

Lire l'article

23 Mars 2015 

BLOC-NOTES : « Qui connaît Sergueï Magnitski ? » Par Bernard-Henri Lévy

Sur la tombe de Sergueï Magnitski, le 20/11/2009 à Moscou.

Sur la tombe de Sergueï Magnitski, le 20/11/2009 à Moscou.

L’histoire commence au début des années 2000, quand arrive au pouvoir Vladimir Poutine.

Bill Browder est un investisseur financier comme un autre.

Sauf qu’il comprend un peu avant les autres les potentialités offertes par les économies des anciennes démocraties populaires. ...

Lire l'article

23 Mars 2015 

« Et si Marine Le Pen n’était pas au second tour de la Présidentielle ? » par Bernard-Henri Lévy (La Règle du Jeu, le 22 mars 2015)

marineTout le monde, ou presque, annonçait un Front National à 30%. Tout le monde, ou presque, pronostiquait que le Front National serait, ce soir, le premier parti de France. Eh bien non. Il est le troisième. ...

Lire l'article

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 ... 293 294