Bernard-Henri Lévy

L’art de la philosophie ne vaut que s’il est un art de la guerre...

Philosopher contre Hegel et les néo­hégéliens. Philosopher contre l'inter­prétation pré-Bataille, et pré-Collège de sociologie, de la politique de Nietzsche. Philosopher contre le néo-platonisme et son démon de l'absolu. Philosopher contre Bergson et son avatar, justement, deleuzien. Philosopher contre la volonté de pureté, ou de guérir, dont j'ai démontré ailleurs qu'elle est la vraie matrice de ce qu'on a appelé, trop vite, les totalitarismes et qu'une guerre conceptuelle bien menée permet de mieux nommer. Philosopher pour nuire à ceux qui m'empêchent d'écrire et de philosopher. Philosopher pour empêcher, un peu, les imbéciles et les salauds de pavoiser. Philosopher contre Badiou. Philosopher contre la gidouille Zizek. Philosopher contre le parti du sommeil, des clowns ou des radicalités meurtrières. Pardon, mais c'est la vérité. Chaque fois que j'ai, depuis trente ans, fait un peu de philosophie c'est ainsi que j'ai opéré : dans une conjoncture donnée, compte tenu d'un problème ou d'une situation déterminés, identifier un ennemi et, l'ayant identifié, soit le tenir en respect, soit, parfois, le réduire ou le faire reculer. Guerre de guérilla, encore. Harcèlement. Et à la guerre comme à la guerre.

Son Actualité

30 Octobre 2014 

(English) Ukraine: Poroshenko, Putin, the West, and a New Marshall Plan, published in the WorldPost

BHL Ukraine PorochenkoA few days ago I was interviewed by Alla Lazareva of the Ukrainian newsweekly, Tyzhden. As the first anniversary of the Maidan revolution approached, we spoke about that event, about Ukrainian president Petro Poroshenko, about Ukraine’s position between a diffident Europe and a forceful Russia, and about my proposal for a Marshall Plan for Ukraine. ...

Lire l'article

29 Octobre 2014 

L’invitation au voyage, entretien avec Pascal Missoud pour Singularity

BHL sur la place TharirUne rue discrète. Une porte cochère. Quelques initiales sur un interphone. Sur un fauteuil, agrippant la lumière, une petite chatte s’étire. Voluptueuse. Elégante. Sur le piano à queue, un partition s’échappe, le 3e mouvement de l’Opus 27 n°2 de Beethoven : la sonate Au Clair de Lune. Des pas rapides, souples. L’homme arrive. En blanc et noir, naturellement. Courtois, une évidence. « Allons au salon ». L’écrivain s’assoit dans le profond canapé. Me regarde. Attends. Feu. ...

Lire l'article

28 Octobre 2014 

Le sort de l’Europe se joue en Ukraine

BHL - Petro PorochenkoVous êtes venu en Ukraine, à plusieurs reprises, lors da la révolte du Maïdan. Quelle perspective, quel avenir voyez-vous pour notre pays, à court et à long terme ?

Oui, c’est vrai, je suis venu plusieurs fois. Et les gens qui « tenaient » le Maïdan m’ont fait l’immense honneur de me demander, à deux reprises, de parler. Ce fut, pour moi, une grande émotion à chaque fois. Et, à chaque fois, un moment inoubliable. Vous avez « fait l’Histoire », sur le Maïdan. Et cela est, toujours, quoi qu’il se passe par la suite, un moment capital dans l’aventure des grands peuples. Alors, maintenant, comment je vois l’avenir ? Ce que je vais vous dire ne va pas beaucoup vous avancer. Mais l’essentiel, je crois, dépend de vous. Je veux dire que l’essentiel dépend de cette grande alliance du peuple et des élites qui s’est scellée sur le Maïdan et dont Porochenko est un peu le symbole. ...

Lire l'article

27 Octobre 2014 

BLOC-NOTES : Rencontre avec un oligarque

Bloc Notes illustration new yorkMon « plan Marshall pour l’Ukraine », suite.
Mais quelques mots, cette fois, sur celui qui était à l’origine du Forum, à Vienne, où j’ai lancé l’idée :
Dmytro Firtach, celui que j’appelais, dans mon avant-dernier bloc-notes, le « roi du gaz » mais dont j’apprends, maintenant, à New York, qu’il est l’un des plus inquiétants oligarques de Kiev : arrestation, en mars, en Autriche ; record du monde de la caution (173 millions de dollars) pour prix de sa remise en liberté ; et ce parce que la justice américaine soupçonne une concession douteuse de titane en Inde et des liens avec le par- rain du grand banditisme dans la région, Semion Mogilevitch.
Inutile de dire que ce personnage de tycoon au bord de l’abîme m’intrigue, rétrospectivement, au plus haut point.
La cour autour de lui, ce soir-là, dans les salons de ce palais de la Hofburg qui fut la résidence de François-Joseph et de Sissi, et où vient de s’achever le Forum. ...

Lire l'article

27 Octobre 2014 

Pour Bernard-Henri Lévy, par LilianeLazar

BHL coverJe suis à Paris depuis huit jours. Et je n’arrête pas de rencontrer des gens qui me disent : « quel dommage ! je voulais aller voir la pièce de Bernard-Henri Lévy, mais elle s’est arrêtée, quel dommage ! ».

Cette situation me rend folle.

Car sur quel ton faudra-t-il le dire ?

La pièce de Bernard-Henri Lévy, « Hôtel Europe », au Théâtre de l’Atelier, n’est pas arrêtée.

La pièce de Bernard-Henri Lévy, « Hôtel Europe », est toujours à l’affiche du Théâtre de l’Atelier. ...

Lire l'article

25 Octobre 2014 

« Hôtel Europe: Jacques Weber dévore le texte de BHL », par Christophe Barbier

Bernard-Henri-Levy-Jacques-WeberSur la scène du théâtre de l’Atelier, Jacques Weber, conférencier en mal d’inspiration, se jette avec rage et douleur dans l’oraison funèbre pour l’Europe de Bruxelles composée par Bernard-Henri Lévy. ...

Lire l'article

24 Octobre 2014 

Contre les tentatives pitoyables de désinformation

weber_bhlNous assistons, en ce moment, à une manœuvre très étrange et unique dans les annales du théâtre, contre Hôtel Europe, la pièce de Bernard-Henri Lévy. Depuis 15 jours, des dizaines de sites, blogs et journaux, dont certains très importants, ont annoncé l’arrêt brutal de la pièce.

Le Théâtre de l’Atelier, dans un communiqué du 15 octobre 2014, a vigoureusement répondu qu’il n’en était rien et que le spectacle continuait de plus belle jusqu’au 16 novembre inclus. ...

Lire l'article

24 Octobre 2014 

(English) Stop Calling Our Closest Allies Against ISIS « Terrorists », published in the New Republic

kurdeThe Kurdistan Workers’ Party (PKK) was formed in Ankara, Turkey, in 1978 for the purpose of achieving, through armed struggle, an independent Kurdistan. The PKK has killed civilians, bombed tourist sites, and executed deserters and dissidents; it is directly or indirectly responsible for thousands of deaths in Turkey and elsewhere. That’s why it was rightly classified as a terrorist organization by the United States and the European Union, several member countries of which were, into the 1990s, the sites of PKK attacks.

But time has passed and four factors, or perhaps five, have changed the picture and should cause us to reconsider the status of the organization. ...

Lire l'article

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 ... 276 277