Roland Barthes

Roland Barthes


Ecrivain. Philosophe. Généralement considéré comme l’un des chefs de file de la génération structuraliste.
Le tout premier parrain, avec Philippe Sollers, de Bernard-Henri Lévy.

Les dates-clef de Roland Barthes

1915 : naissance de Roland Barthes à Cherbourg.
1941 : touché par la tuberculose, Roland Barthes séjourne longuement en sanatorium, en France et en Suisse.
1947 : Roland Barthes publie dans Combat les premiers des textes qui constitueront Le Degré zéro de l’écriture.
1962 : Il entre, avec Michel Foucault et Michel Deguy, au premier « Conseil de rédaction » de la revue Critique auprès de Jean Piel qui reprend la direction de la revue après la mort de Georges Bataille.
1966 : querelle de la nouvelle critique.
1971 : numéro spécial de Tel Quel consacré au travail de Roland Barthes.
1979 : Roland Barthes incarne William Makepeace Thackeray dans le film d’André Téchiné, Les Sœurs Brontë.
26 mars 1980 : fauché par la camionnette d’une entreprise de blanchissage alors qu’il se rend au Collège de France, Barthes meurt des suites de cet accident.

Les oeuvres-clef de Roland Barthes

Le Degré zéro de l’écriture, Seuil, 1953
Michelet par lui-même, Seuil, 1954
Mythologies, Seuil, 1957
Critique et Vérité, Seuil, 1966
Système de la mode, Seuil, 1967
S/Z, Seuil, 1970
L’Empire des signes, Skira, 1970
Sade, Fourier, Loyola, Seuil, 1971
Le Plaisir du texte, Seuil, 1973
Roland Barthes par Roland Barthes, Seuil, 1975
Fragments d’un discours amoureux, Seuil, 1977
Sollers écrivain, Seuil, 1979
La Chambre claire : Note sur la photographie, Gallimard/Seuil/Cahiers du cinéma, 1980
Le Grain de la Voix : Entretiens, 1962-1980, Seuil, 1981
L’Obvie et l’Obtus : Essais critiques III, Seuil, 1982

Roland Barthes et Bernard-Henri Lévy

Le jeune Bernard-Henri Lévy a publié, dans le Nouvel Observateur du 19 janvier 1977, une importante conversation avec Roland Barthes intitulée : « A quoi sert un intellectuel ? »
Avec Jean-Marie Benoist, il a conduit d’autres conversations avec Roland Barthes, radiophoniques celles-là, qui furent diffusées en février et décembre 1977 sur France Culture. (Roland Barthes, fragments de voix, Radio France, coll. Les grandes heures, Archives sonores INA-Radio France, 2004)
En 1991, onze ans après la mort de Roland Barthes, il fut traîné devant les tribunaux par le demi-frère du philosophe, Michel Salzedo ainsi que par son exécuteur testamentaire, alors responsable des publications philosophiques au Seuil, François Wahl. Le crime de Lévy ? Avoir publié, en 1991, dans le numéro 5 de la Règle du Jeu, un cours inédit de Barthes au Collège de France.
Quand parut La Barbarie à visage humain, Roland Barthes fut le premier, avec Philippe Sollers, à saluer et parrainer Lévy. Son texte, intitulé «Le grain de l’écriture» et prenant la forme d’une lettre adressée à l’auteur, fut publié par Les Nouvelles Littéraires du 26 mai 1977.

Citations de Bernard-Henri Lévy sur Roland Barthes

« Personne, depuis Proust, n’avait jamais mieux parlé de l’amour » (mars 2004, France-Culture, au micro de Jacques Duchateau).
« Pauvre Roland ! Victime d’une famille abusive ! Comme Gide, il aurait pu dire : familles, je vous hais ». (12 juin 1991, Lettre à Maître Jean-Claude Zylberstain, avocat de la Règle du Jeu).
« Les ayant-droits d’un écrivain ont-ils tous les droits sur son œuvre, y compris celui de la censurer » (janvier 1992, entretien avec Jérôme Garcin, L’événement du jeudi).

Citations de Roland Barthes sur Bernard-Henri Lévy

« Ce qui m’a enchanté c’est que votre livre est écrit. À des idées importantes – que l’on situera, à coup sûr, dans le champ de la politique -, vous avez donné, chose rare, le grain d’une écriture.» (Les Nouvelles Littéraires du 26 mai 1977).
« Une manière d’écrire, de mesurer, de placer les antithèses, d’intervenir dans le texte, où il y a du Rousseau et même du Chateaubriand, cela m’a beaucoup plu. » (14 avril 1977, Lettre à Bernard-Henri Lévy, archives personnelles BHL).
« Cher Bernard. Je voulais, moi, vous écrire, pour vous dire que j’avais été véritablement heureux de déjeuner avec vous ; vous accouchez mon esprit cotonneux de beaucoup de choses et je me sens bien (absolument confiant) avec vous. » (10 avril 1978, Lettre à Bernard-Henri Lévy, archives personnelles de BHL.)


Tags : , , , , ,

Classés dans :

Les commentaires sont fermés.