Poème de Fadil Vrani?

Poème de Fadil VranicBERNARD-HENRY LEVY

Dès le premier jour de l’agression
contre la Bosnie libre et reconnue,
tu es venu ici et tu as vu
des innocents tués par des obus.

Tu as vu les Sarajéviens
souffrir de faim et de soif,
tu as alerté le monde entier
pour qu’on leur vienne en aide.

Ton courage et ton intégrité
t’ont fait dire ouvertement
au président Miterrand
„Aidons le peuple bosnien!“

Aidons-les à se libérer
des tchetniks des collines,
et à vivre une vie
digne des êtres humains.

Toi, Henry Lévy
tu es venu ici,
tu as encouragé les Sarajéviens
à se défendre contre l’agresseur.

Pour toi, tous les individus,
qu’ils soient Serbes, Croates ou Bosniaques,
sont égaux, car ce qui importe,
c’est qu’ils soient démocrates.

Tu hais les fascistes,
ceux qui tuent,
ceux qui violent,
qui brûlent les maisons et chassent les gens.

Tu as même tourné un film
toi, honorable Bernard,
tu as tourné un film sur la Bosnie.
Et ça, les Bosniens
ne l’oublieront jamais.

Tu resteras dans nos coeurs
comme un grand humaniste.
Tu persistes aujourd’hui encore,
tu encourages les Bosniens et la Bosnie
et tous ceux qui aiment la liberté.


Tags : , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>