Philosophie et art à la Fondation Maeght (Art Côte d'Azur, article de Elsa Comiot, le 11 juillet 2013)

Aventures_jacquette.inddOlivier Kaeppelin, directeur de la Fondation Maeght, nous explique rapidement l’esprit de l’exposition, avant la visite détaillée par Bernard-Henri Lévy.

« Les Aventures de la vérité » à la Fondation Maeght jusqu’au 11 novembre 2013 (commissariat d’exposition : Bernard-Henri Lévy)

Olivier Kaeppelin, suit toujours le même fil rouge depuis 15 ans : « il faudrait que l’art nous permette de comprendre le monde ».Pour cette grande exposition de l’été, il s’est adapté aux thématiques de Bernard-Henri Lévy, pour mieux les rejoindre : la fin des grands récits (post-soviétisme…), le lien entre les poètes, les philosophes et l’art. Tous deux ont construit cette exposition faite de compromis entre leurs deux personnalités : Bernard-Henri Lévy a poussé Olivier Kaeppelin à mettre les choses en contradiction pour mieux comprendre le monde. De ces échanges est ressortie l’idée principale de l’exposition qui est « l’art comme pensée, confrontée à la philosophie ».
Olivier Kaeppelin a également tenu à préciser le titre de l’exposition, parfois mal perçu. « Les aventures de la vérité », il s’agit bien d’aventures, car il est proposé aux visiteurs le rapport entre l’individu et les œuvres d’art. En d’autres termes, il n’y a pas de réponse toute faite, pas de vérité absolue. Tout un chacun doit faire sa propre aventure de la pensée.

Bernard-Henri Lévy explique ensuite les 7 séquences de l’exposition, qui représentent 160 œuvres en tout.

Michel Haas Paysage humain, 2002 @Emilie de Freitas

Jim Dine, The Veronica, 1999 @Emilie de Freitas

Andy Warhol, Studies of Jackie, 1964 @Emilie de Freitas

Anselm Kiefer Alkahest, 2013 @Emilie De Freitas

René Magritte Les vacances de Hegel, 1959 @ADAGP, Paris 2013

Trois oeuvres de Guy Debord @Elsa Comiot

Paul Rebeyrolle, l'Evasion, 1972 @Photo Galerie Maeght Paris ADAGP, paris 2013

L’exposition est d’une richesse incroyable. Toutes les époques se côtoient : œuvres du XVIe siècle, art contemporain… Les artistes réunis ici sont extrêmement connus et on ressort de cette exposition en ayant un sentiment d’abondance. La profusion des œuvres est d’un éclat rarement atteint. Seul bémol, il est parfois difficile de s’y retrouver parmi tous ces chefs d’œuvre, en particulier l’agencement des indications sur les œuvres n’est pas toujours très clair.

Fondation Maeght
623 chemin des Gardettes
06570 Saint-Paul de Vence


Tags : , , , , , ,

Classés dans :,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>