Philippe Sollers

Philippe Sollers


Ecrivain européen d’origine française.

Les dates-clef de Philippe Sollers

1936 : naissance de Philippe Sollers à Talence, près de Bordeaux.
1958 : son premier roman, Une curieuse solitude, est salué par Louis Aragon et François Mauriac.
1960 : fondation de la revue Tel Quel aux Éditions du Seuil.
1967 : Philippe Sollers épouse Julia Kristeva.
1974 : voyage en Chine.
1975 : projet de rencontre Mao-Lacan.
1983 : fondation de la revue L’Infini aux éditions Denoël, puis Gallimard ; publication de Femmes.
1999 : publication, le 28 janvier, en Une du quotidien Le Monde de l’article intitulé « La France moisie ».
2006 : Philippe Sollers quitte Le Monde des Livres pour Le Nouvel Observateur.
2009 : Prix de la BNF ; remis dans le cadre du dîner de levée de fonds destinés au rachat des archives Guy Debord.

Les oeuvres-clef de Philippe Sollers

Une Curieuse Solitude, Le Seuil, 1958
Le Parc, Le Seuil, 1961, Prix Médicis
L’intermédiaire, Le Seuil, 1963
Drame, Le Seuil, 1965
Nombres, Le Seuil, 1966
Logiques, Le Seuil, 1968
L’écriture et l’expérience des limites, Le Seuil, 1968
Lois, Le Seuil, 1972
H, Le Seuil, 1973
Sur le matérialisme, Le Seuil, 1974
Paradis, Le Seuil, 1981
Vision à New York, (avec David Hayman), Grasset, 1981
Femmes, Gallimard, 1983
Portrait du joueur, Gallimard, 1984
Théorie des exceptions, Folio, 1985
Paradis 2, Gallimard, 1986
Le cœur absolu, Gallimard, 1987
Les Surprises de Fragonard, Gallimard, 1987
Rodin : dessins érotiques, avec Alain Kirili, Gallimard, 1987
Les Folies Françaises, Gallimard, 1988
Le lys d’or, Gallimard, 1989
La fête à Venise, Gallimard, 1991
Improvisations, Gallimard, 1991
Le Secret, Gallimard, 1993
La guerre du goût, Gallimard, 1994
Le Cavalier du Louvre : Vivant Denon, Plon, 1995
Picasso, le héros, Le cercle d’art, 1996
Les passions de Francis Bacon, Gallimard, 1996
Studio, Gallimard, 1997
Casanova l’admirable, Plon, 1998
Passion fixe, Gallimard, 2000
Éloge de l’Infini, éd. Gallimard, 2001
Mystérieux Mozart,Plon, 2001
L’étoile des amants, Gallimard, 2002
Dictionnaire amoureux de Venise, éd.Plon, 2004
Guerres secrètes, éd. Carnets nord, 2007
Une vie divine , Gallimard, 2007
Un vrai roman, Mémoires – Plon, 2007
Les voyageurs du temps, Gallimard, 2009

Philippe Sollers et Bernard-Henri Lévy

Ils font connaissance en 1977, à l’époque où Bernard-Henri Lévy prépare la Barbarie à visage humain. L’histoire veut que B.H.L. ait, plusieurs après-midi de suite, lu son opus à voix haute devant son aîné. Une amitié est née là, qui ne s’est jamais démentie. Sollers a méthodiquement défendu les trois premiers essais de Lévy : La Barbarie à visage humain, puis Le Testament de Dieu et, enfin, dans le défunt Matin de Paris, L’Idéologie française. Lévy, de son côté, n’a cessé d’apporter son soutien à Sollers chaque fois qu’il a eu le sentiment que celui-ci jouait une partie difficile ou importante. Dans Ennemis publics, sa correspondance avec Michel Houellebecq, il parle du caractère « rare » et « précieux » de la sympathie intellectuelle qui les unit.

Citations de Bernard-Henri Lévy sur Philippe Sollers

« Quand nous serons morts, lui et moi, il n’y aura plus personne pour comprendre certaines choses » (Les Aventures de la liberté).
« Une vie. Ou plusieurs. A la façon de Pythagore, dont la légende voulait qu’il eût vécu vingt vies en une vie » (Le Point, 22 mars 2001)
« Sollers est l’anti-Gygès. Il porte une cuirasse de lumière qui aveugle un peu. Mais c’est en projetant ce leurre, cette image feinte de lui-même, cet hologramme, qu’il tient à distance les malveillants et aura, enfin, la paix. » (Le Point, 20 septembre 2002).

Citations de Philippe Sollers sur Bernard-Henri Lévy

« La meilleure prose politique d’aujourd’hui » (Le Monde, 13 mai 1977).
« Guaino et Chevènement que le génial BHL aura conduits à l’injure. Voilà un art : agiter un chiffon rouge devant des systèmes nerveux primitifs, et hop, ils foncent. » (Journal du dimanche, 28 octobre 2007)
« A part moi, je ne vois personne, dans ce pays, qui ait été autant insulté. » (Un vrai roman, Mémoires, Plon 2007)


Tags : , ,

Classés dans :

Les commentaires sont fermés.