L’hommage européen de BHL à Glucks, repris à la Une en Italie ( Glucksmann, mente et cuore, Corriere della Sera, le 11 novembre 2015)

 

Clavel bl glucks

 

« Depuis ce matin, dans ma tête, tous les Glucksmann que j’ai connus, qui se bousculent et qui me convoquent dans des zones de ma mémoire que je ne pensais pas revisiter de sitôt ». Ce sont les premiers mots du vibrant hommage de Bernard-Henri Lévy à son ami André Glucksmann, l’autre « nouveau philosophe », dont presse européenne se fait l’écho cette semaine. En Italie, c’est le Corriere della Sera qui a choisi de reprendre ce texte bouleversant, retraçant tant de combats communs, en Une de son édition du 11 novembre 2015. « Quand un homme meurt, on ne sait jamais quelle est la part de lui qui s’évapore, telle la part des anges – et quelle est celle qui demeure et fait de lui votre contemporain capital ».

 

Capture d'écran 2015-11-13 11.23.14

 

Capture d'écran 2015-11-13 11.23.54

 

Capture d'écran 2015-11-13 11.22.27


Classés dans :,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>