14 mai 1948 – 14 mai 2018 : 70 ans après la proclamation de l’Indépendance de l’Etat d’Israël, célébrer la naissance de cette démocratie !

JAIME ISRAEL

14 mai 1948  – 14 mai 2018 : 70 ans après la proclamation par David Ben Gourion de l’Indépendance de l’Etat d’Israël, l’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) célèbre la naissance de cette démocratie !

« 70 ans de culture, 70 ans de développement, 70 ans de réussites mais aussi 70 ans de conflits et de défis« , autant de thèmes qui seront abordés durant cette soirée exceptionnelle, le 14 mai à partir de 18h à la mairie du 3ème arrondissement de Paris,  durant laquelle seront dévoilés en première partie les résultats d’un grand sondage réalisé avec l’IFOP sur  » la perception des Français vis-à-vis d’Israël« .

De nombreuses personnalités prendront également la parole pour nous parler de « leur » Israël, de leurs souvenirs, de leurs espoirs, de l’histoire, de l’aventure et de l’actualité de l’état hébreu.
Bernard-Henri Lévy est l’invité de cet événement, aux côtés de Frédéric Encel, Ariel Wizman, Alexis Lacroix, Élise Fajgeles, Patrick Klugman, Serge Moati, Eli Chouraqui, François Pupponi, Frédéric Dabi, ou encore Salomon Malka.

En mémoire, dans les archives de l’organisation étudiante, la vidéo (ci-dessous) de la grande rencontre de 1991 intitulée « J’aime Israël »  alors que l’état hébreu subit les effets collatéraux de la guerre du Golfe. En effet, le 17 janvier 1991, les Etats-Unis soutenus par une coalition de pays arabes et occidentaux entamaient une vaste opération militaire contre l’Irak afin de contraindre son dirigeant, Saddam Hussein, a évacuer le Koweït, que son armée venait d’occuper. En représailles, le régime baasiste dirigeait presque immédiatement des dizaines de missiles Scud vers Israël, qui s’abstint toutefois de réagir militairement à cette agression. Par crainte que ces missiles soient chargés d’ogives chimiques, Israël avait procédé à une distribution massive de masques à gaz dans la population, qui les utilisait lors de chaque alerte.

C’est dans ce contexte que des milliers de personnes avaient assisté à la Cité des sciences et de l’industrie de Paris à une manifestation de soutien à la population israélienne. A cette occasion, Elie Wiesel, à la tribune avait déclaré :

« Le thème qui est le vôtre aujourd’hui est d’une actualité brûlante. Un jour, je l’espère pas trop lointain, nous pourrons tous dire J’aime Israël car je sais quelle pays aime la paix et veut la paix. (…) J’aime songer qu’un jour, pas trop lointain, la paix s’approchera de ses frontières. Et alors, je suis sûr qu’Israël accueillera cette paix dans l’allégresse. »

BHL, invité d’honneur de l’événement rappelait déjà en cette année 1991, évoquant l’arrivée des Juifs soviétiques sur le sol israélien après la chute du mur,  que « le sionisme est un idéal libérateur, si tant est que certains autour de nous auraient peut-être tendance à nous le faire oublier, à nous en dissuader, ou à plaider l’inverse. L’arrivée des Juifs d’URSS nous rappelle que le sionisme est d’abord l’idéologie, le discours d’un magnifique mouvement de libération national. »

Aline LBK

 

14 mai, à partir de 18h, à la mairie du 3ème arrondissement de Paris ( 2 rue Eugène Spuller).

Réservation : info@uejf.org 


Classés dans :,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>