Zineb Sedira désavoue BDS : Dont Acte.

Screenshot 2020-01-30 at 14.18.17

 

L’artiste Zineb Sedira assure que le retrait de ses oeuvres, en 2017, d’une exposition en Israël était dû à des considérations morales ; que la page Facebook en ligne depuis lors, qui l’associait à BDS, campagne illégale de boycott, a été publiée sans son consentement. Dont acte. Elle condamne à présent BDS et toute forme de discrimination et de haine : c’est l’essentiel.

Je suis heureux que la lettre de Jacqueline Frydman à Frank Riester, que j’avais relayée, ait servi à clarifier les choses, dans un champ  qui ne souffre ni demi mot ni malentendu. Et je ne vois, dès lors, rien de surprenant à ce que cette artiste de grand talent représente la France à la Biennale de Venise.


Classés dans :,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>