SOS Sakineh

sakineh Mohammadi 2On peut dire que Bernard-Henri Lévy n’aura pas ménagé sa peine aujourd’hui. A la mi journée, entre deux interviews à la presse écrite française et internationale, il répondait encore aux questions de la radio France-Info. En direct. Moi qui le connais bien, j’entends l’émotion dans sa voix.La rage et l’émotion. Le sentiment d’impuissance, bien sûr. Mais aussi la volonté d’agir, convaincre, secouer l’indifférence de ses concitoyens, alerter, réveiller. Je ne sais pas s’il réussira. Personne, à l’heure qu’il est, ne sait si cette campagne folle qu’il a lancée et dans laquelle il s’est, lui-même, lancé à corps perdu parviendra à sauver Sakineh. Mais c’est, à coup sûr, l’une des batailles les plus rudes qu’il aura menées toutes ces dernières années. Et, aussi, l’une des plus méritoires. Bataille pour une femme. Bataille pour les femmes. La beauvoirienne, en moi, dit : « merci, et chapeau bas ».
Liliane Lazar.

En voici l’extrait :
france-info video


Tags : , , , , , , ,

Classés dans :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>