Martine Aubry apporte son soutien, via Bernard-Henri Lévy, aux insurgés de Misrata

aubry 2Mesdames et messieurs,
Chères habitantes et habitants de Misrata,

Par ces quelques mots, que mon ami Bernard Henri-Lévy a bien voulu vous lire, je veux vous transmettre avec force la solidarité de tous les démocrates de France, qui partagent votre combat et admirent votre courage.

Les français savent combien votre détermination à faire triompher le droit et la justice est d’une importance cruciale pour la Libye et les Libyens, mais aussi pour des millions d’hommes et de femmes qui, comme vous, veulent remplacer la loi de la corruption par la loi de l’intérêt général.

Je sais que ce combat vous impose des sacrifices, d’autant plus durs que celui que vous combattez ne fait preuve d’aucune clémence à l’égard des civils, pas plus aujourd’hui qu’hier. Misrata est aujourd’hui une ville assiégée et de nombreux citoyens vivent dans des conditions extrêmement difficiles.

C’est pourquoi, au-delà de la mission de l’ONU qui a répondu à votre appel, j’ai voulu engager la ville dont je suis le Maire, Lille, mais aussi d’autres grandes villes de France, comme Lyon, Strasbourg ou Toulouse dans une solidarité totale avec vous. Dans les prochaines semaines, nous informerons les français sur votre situation. Nous engagerons également des actions pour vous aider, en lien avec des organisations humanitaires mais aussi, bien sûr, avec vos représentants légitimes. Surtout, nous agirons aussi concrètement pour répondre aux besoins civils dans tous les domaines de la vie quotidienne et pour vous aider à reconstruire votre pays et à construire une démocratie nouvelle.

Croyez-bien que, de là où je suis, nous regardons la situation libyenne comme un moment historique majeur qui peut donner naissance à une nouvelle période de progrès partagé. Voilà pourquoi, de toutes mes forces, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour vous être utile.

Courage, Courage, Courage…

Martine Aubry

_________________________________________________________________________________________________________

Version anglaise

Ladies and gentlemen
Dear citizens of Misrata

By those few words, that my friend Bernard Henri-Lévy has accepted to read to you, I want to transmit you with strongness the solidarity of all the democrats of France, who share your fight and admire your courage.

The French know how your determination to make triumph law and justice is crucial for Libya and Libyans, but also for millions of women and men who, like you, want to replace the law of corruptions by the law of general interest.

I know that this struggle generate big sacrifices, especially because of the cruauty of the man against who you are fighting. Misrata is, today, besieged and a lot of citizens are living very hardly.

That’s why, beyond the UNO mission that has answered to your call, I wanted to engage the town of which I am the mayor, Lille, but also other big tows of France as Lyon, Strasbourg or Toulouse, in a total solidarity with you. During the next few days, we will inform the French citizens about your situation. We will also lead some actions to help you, in closely link with humanitarian organizations and also, of course, with your legitim representatives. Above all, we will help you to rebuild your country and your new democracy.

Believe that, from where I am, we know that the Libyan situation is not as another but as an historical moment that can bring a new period of shared progress. That’s why, as strongly as I can, I will do everything to be helpful.

Courage, Courage, Courage…

Martine Aubry


Tags : , , , , , , , , , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>