Pour BHL, « L’arrestation de Carola Rackete à Lampedusa est une infamie ».

CR
Arrêtée le 29 juin dernier à Lampedusa pour avoir forcé, après 17 jours de navigation au large de l’île, le blocus de la police italienne et le refus d’accoster imposé par le ministre italien Matteo Salvini aux navires humanitaires secourant des migrants en Méditerranée, Carola Rackete, capitaine du Sea-Watch 3, doit être présentée mardi 2 juillet devant les magistrats d’Agrigente (Sicile), pour la confirmation de sa mise aux arrêts domiciliaires (un contrôle judiciaire sous forme d’assignation à résidence).

Les autorités italiennes évoquent une « violence inadmissible » et le ministre italien de l’intérieur, Matteo Salvini, prétend que son geste aurait « risqué de tuer » dans sa manœuvre les forces de l’ordre, assimilant ce dernier à « un acte criminel, un acte de guerre ».

L’Allemande de 31 ans, s’est expliqué dans le Corriere della Sera, affirmant avoir tout de suite présenté ses excuses pour avoir fait « une erreur » dans la manœuvre d’entrée dans le port, et justifiant son acte au regard de l’état de santé et de la dégradation des conditions de vie pour les 40 migrants à bord de son navire.

Si la jeune capitaine bénéficie de nombreux soutiens ( l’ONG Sea-Watch annoncé avoir recueilli plus de1 million d’euros), ses détracteurs la qualifient de « délinquante« . Reste qu’elle pourrait devenir l’un des symboles forts des drames qui se jouent dans les eaux de la Méditerranée, où plus de 15 000 personnes ont péri depuis 2014. L’écrivain et philosophe Bernard-Henri Lévy a pris partie pour la jeune femme et demande sa libération. Ce dernier a réagi via deux déclarations sur les réseaux sociaux :

 

« L’arrestation de Carola Rackete à Lampedusa est une infamie. Le droit de la mer, le droit humanitaire, comme la simple morale commanderaient, plutôt, de la célébrer. Salvini et ses glapissements de joie sont indécents.« 

CR2

« Carola Rackete est courageuse et admirable. La savoir dans les geôles de Matteo Salvini est une insulte faite à l’honneur de l’Italie. Hommage à ces travailleurs de la mer, soutien à ces marins héroïques: en accostant, coûte que coûte, à Lampedusa, ils sauvent des vies.« 


Classés dans :,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>