John McCain, un Grand d’Amérique

Capture d’écran 2018-08-27 à 10.03.53

John McCain et Bernard-Henri Lévy, le 27 novembre 2012 à Washington DC.

La mort du Sénateur de l’Arizona, John McCain, a suscité une émotion immense aux Etats-Unis et dans le monde.

Cette émotion tient au panache du personnage.

Elle est liée au courage avec lequel ses compatriotes et admirateurs l’ont vu affronter la maladie, puis la mort.

Elle s’explique par son passé de grand soldat blessé au Vietnam, capturé, torturé, puis refusant d’être libéré si ses codétenus ne l’étaient pas avec lui.

Mais il y a autre chose encore dans le vent de deuil qui s’est abattu sur le pays.

Et cet autre chose a à voir avec Trump et avec la grande ombre noire qu’il a jetée sur le monde.

Car John McCain n’était pas seulement le plus redoutable des adversaires du locataire de la Maison Blanche.

Il était un peu plus encore que celui qui, au fond, a fait obstacle à la volonté scélérate de démanteler entièrement l’Obamacare.

Il était aussi le vestige vivant du «grand vieux parti» qu’a été, jusqu’à Trump, le Parti Républicain.

Et il est devenu, mort, et réduit, si j’ose dire, à sa grandeur, la preuve, plus vivante encore, de ce que ce parti pourrait, s’il le voulait, redevenir.

J’ai rencontré plusieurs fois John McCain.

Nous nous sommes croisés à Benghazi dans les premières semaines de la révolution anti Kadhafi.

Puis sur le Maïdan, en 2014, lors de la grande révolte démocratique ukrainienne contre l’ordre poutinien en Eurasie.

Et encore, en novembre 2012, à Washington DC, où Robert Kagan nous avait rassemblés, sur la tribune du «Hero Summit» organisé par Tina Brown et l’hebdomadaire Newsweek, pour un long débat dont voici des extraits.

Me reste une image de sagesse, de courage et d’honneur qui fait de lui, comme disent les Espagnols des plus nobles de leurs caballeros, un «Grand d’Amérique».

Bernard-Henri Lévy

 

 

Vidéo/ Archive :

The Consequences of Inaction in Syria, une conversation avec Bernard-Henri Lévy et le Sénateur John McCain le 27 novembre 2012 à Washington DC, organisée par Foreign Policy Initiative.


Classés dans :,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>