« Les gilets jaunes sont à la croisée des chemins », BHL pour Die Welt ( le 9 décembre 2018 )

Capture d’écran 2018-12-11 à 10.40.05

« Il ne reste qu’un choix : le renouveau démocratique ou les ligues d’extrême droite du passé. Le plaisir de réparer le monde ou ce brun rougeâtre. »

Bernard-Henri Lévy, sollicité par le grand quotidien allemand Die Welt, a apporté sa contribution à l’édition spéciale du journal consacrée au mouvement des Gilets Jaunes, aux côtés d’autres intellectuels comme Pierre Rosanvallon ou encore Danielle Tartakowsky.

Capture d’écran 2018-12-11 à 11.03.57

Capture d’écran 2018-12-11 à 11.04.32

Capture d’écran 2018-12-11 à 10.38.50

 

https://www.welt.de/politik/ausland/plus185237724/Gelbwesten-Intellektuelle-erklaeren-die-Proteste-in-Frankreich.html 

Par ailleurs, l’écrivain et philosophe s’est exprimé sur les réseaux sociaux suite à l’allocution très attendue du chef de l’état au soir de ce lundi 10 décembre et face aux réactions de la plupart des responsables politiques  :

« La mauvaise foi des politiques est, parfois, sans limite : on voit mal ce que Emmanuel Macron pouvait dire de plus pour montrer qu’il avait entendu la colère des Gilets Jaunes ; on voit bien, en revanche, heureusement, le côté mauvais joueur, et pathétique, des démagogues pris à contrepied ».

 

Capture d’écran 2018-12-11 à 11.21.58


Classés dans :,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>