François Zimeray écrit à Sakineh

François ZimerayChaque jour, une lettre pour sauver Sakineh.
« La Règle du jeu », « Libération », La Repubblica et « Elle » publient quotidiennement des lettres pour Sakineh. Suite à la tribune cosignée, le 15 aout dernier, par Bernard-Henri Lévy et dix-sept autres écrivains, artistes ou responsables politiques et publiée par « La Règle du jeu » et « Libération », la mobilisation continue pour la jeune iranienne condamnée à mort par lapidation. Aujourd’hui une lettre de François Zimeray.

_________________________________________________________________________________

Que disent les mots de la réalité de vos souffrances? L’injustice est toujours choquante, mais quand elle vient de la justice elle-même, vautrée dans la barbarie, elle est alors révoltante. Votre combat, Madame, est universel, c’est celui de la conscience humaine. C’est aussi celui que la France mène sur les cinq continents pour l’abolition de la peine de mort. Agir pour un monde où les femmes seront enfin respectées est pour nous une exigence. Je n’en connais pas de plus haute.

_________________________________________________________________________________

Pour signer la pétition : Cliquez ici
Pour envoyez vos lettres : Cliquez ici


Tags : , , , , , , , , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>