"François Hollande et sa visite surprise au Théâtre de l’Atelier", Maria de França (la Règle du Jeu, le 4 octobre 2014)

hollande-jacques-weberIl était 20h30 pile hier soir, vendredi 3 octobre. La représentation d’”Hôtel Europe”, la pièce de Bernard-Henri Lévy, s’apprête à commencer. Et soudain stupeur. Entre un spectateur totalement imprévu : le président de la République en personne. Les spectateurs déjà assis se lèvent, viennent le trouver. François Hollande se livre de bonne grâce au jeu des selfies.

Le noir se fait. Le spectacle commence. Sur scène, Jacques Weber, l’interprète du monologue, ne se doute évidemment de rien sauf que, comme il l’avouera un peu plus tard dans sa loge à François Hollande, il est un peu étonné d’entendre des rires inhabituellement forts au moment où il parle des Mistrals en attente de livraison en Ukraine ou d’Arnaud Montebourg appelant (sic) à “boycotter le fromage de Hollande”.

hotel-europe-HollandeA la fin de la représentation, le président de la République se joint aux applaudissements nourris de la salle et se lève de bonne grâce quand l’ensemble des spectateurs font à Jacques Weber une ovation débout. L’auteur amène alors le président dans la loge de Weber. La soirée se termine par un bain de foule sur la place Charles Dullin suivi d’un tête à tête avec Bernard-Henri Lévy dans le petit restaurant de couscous qui jouxte le théâtre.


Tags : , , , , , , , , , , , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>