Coluche

Coluche


Coluche était un humoriste, acteur, agitateur politique et le fondateur des Restos du Cœur.

Les dates-clef de Coluche

1944 : naissance de Coluche à Paris.
1969 : inauguration, avec Romain Bouteille et d’autres, du Café de la Gare
1970 : Coluche adopte le pseudonyme de Coluche.
1974 : le premier sketch de Coluche, C’est l’histoire d’un mec, durant la soirée électorale de l’élection présidentielle.
1974 : Coluche rencontre avec Paul Lederman qui restera, jusqu’à sa mort, son agent, producteur et confident.
1975 : « Schmilblick », apparition de Papy Mougeot.
1975 : mariage de Coluche avec Véronique Kantor, journaliste à Combat.
1980 : Coluche annonce son intention de se présenter à l’élection présidentielle de 1981 ; les sondages le créditent de 16 % d’intentions de vote.
1982 : tournage de La femme de mon pote avec Miou-Miou et Patrick Dewaere.
1984 : César du meilleur acteur pour son rôle dans Tchao pantin
1985 : « mariage », « pour le meilleur et pour le rire », de Coluche et de Thierry Le Luron.
1986 : Coluche fonde l’association Les Restos du Cœur.
19 juin 1986 : mort de Coluche à Opio (Alpes Maritimes), d’un accident de moto.

Les oeuvres-clef de Coluche

– L’intégrale de ses sketches a été rééditée dans un coffret de sept CD, sous le titre Coluche intégral.
L’autostoppeur
Gugusse
On a pas eu d’bol !
L’Étudiant
Le CRS arabe
Si j’ai bien tout lu Freud
L’Administration
Le Blouson noir
The Blues in Clermont-Ferrand
La Procession télévisée
Les Journalistes
Je veux rester dans le noir
Vous qui l’avez bien connu
Un homme averti en vaut 2
Jean-Marie
La pute
Le philosophe arabe

Coluche et Bernard-Henri Lévy

Ils font (avec Simone Signoret, Guy Bedos, Harlem Désir, d’autres) tribune commune, le 19 février 1985, à l’Hotel Lutetia, à Paris, pour le « lancement » de l’association SOS Racisme-Touche pas à mon pote.
Ils ont le même biographe, Philippe Boggio – auteur, en 1991, de Coluche, l’histoire d’un mec (Flammarion) et, en 2005, de Bernard-Henri Lévy, une vie (La Table Ronde) .
Bernard-Henri Lévy rend un vibrant hommage à Coluche dans le numéro de la revue Autrement (Mai 2009) consacré au 150° anniversaire de la bataille de Solferino qui fut, elle-même, l’acte de naissance de la Croix-Rouge.

Citations de Bernard-Henri Lévy sur Coluche

« Je me souviens de Coluche inventant, quelques mois avant de mourir, cette grande institution que sont les Restos du Cœur ».
« Je me souviens du mec qui aimait dire aux imbéciles qu’il n’était pas un nouveau riche mais un ancien pauvre ».
« Je me souviens de son idée géniale d’une grande cantine pour tous où tous seraient traités avec honneur et comptés parmi les humains ».
« Je me souviens de sa façon de dire, encore, que le problème, pour un pauvre, ce n’est pas seulement de s’assurer qu’il a quelqu’un sur qui compter mais que lui, le pauvre, compte aussi pour des quelqu’uns et qu’il n’est plus cet être minuscule et dérisoire, ce vermisseau, ce corps infime et cette âme exsangue, dont on trouve tant d’exemplaires dans le moderne Hôpital Général qui fait si bon ménage avec la moderne Charité ».
« Et, me souvenant de tout cela, je songe que ce qu’il nous faut là, ce qui manque le plus cruellement mais qui, on ne sait jamais, finira peut-être par surgir en mémoire et dans l’urgence, ce n’est plus ni un Agee, ni un Levinas, mais bel et bien un nouveau Coluche ».(Autrement, Mai 2009)


Tags : , , , , ,

Classés dans :

Les commentaires sont fermés.