Carton plein pour BHL à la Fondation Maeght (Nice Matin, article de Franck Leclerc, le 23 octobre 2013)

PDF LA PIETADeux ans de travail et un impressionnant pouvoir de persuasion ont permis à BHL de mettre en scène, dans les salles de la Fondation Maeght à St- Paul-de-Vence, une passionnante incursion au cœur des correspondances et rivalités qui ont uni ou agité l’art et la philosophie au cours des cinq siècles passés. Son autre tour de force est d’avoir rassemblé des œuvres anciennes, modernes et contemporaines, où le Bronzino, Basquiat et Pollock, ou encore Jim Dine, un anonyme du XVe siècle et le duo Pierre et Gilles, cohabitent sans se bousculer, dans le voisinage d’un Chirico ou d’un Duchamp.

Cent soixante œuvres, prêtées par des musées et des collectionneurs du monde entier, composent ce parcours où, depuis la fin du mois de juin, plus de 100000 visiteurs se sont engouffrés. Si l’une des missions de l’artiste consiste à poser les bonnes questions, le philosophe, ici, apporte quelques réponses. Dont celle-ci, qui saute aux yeux : pas de vainqueur dans cette confrontation de haute volée, mais une hypothèse, déjà énoncée par Malraux, selon laquelle la peinture vient éclairer notre rapport à la vie.

PIETALA PIETA PDF


Tags : , , , , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>