BHL : Autoportrait en miettes, indirect et en creux (1) – Purple Magazine

bernard-henri-lévy-olivier-zahmVoici un long entretien-souvenir, que nous publierons en plusieurs fois, avec le directeur de Purple, Olivier Zahm. Purple est ce magazine français, mais écrit en anglais et vendu à New-York, qui est, aujourd’hui, le plus « culte » des magazines underground (on ne le trouve, à Paris, que dans quelques kiosques, très peu nombreux). Olivier Zahm, son directeur, est un personnage emblématique des nuits franco-newyorkaises et de la mode ( il apparaît aussi, ici, comme un intellectuel à la fois brillant, informé et expert dans l’art, redoutable, de relancer le jeu avec son interlocuteur). ? Et, quant à cet entretien, on verra qu’il se déploie sur le registre de l’énumération des personnages ou, pour parler comme Levinas, des   » Noms propres  » : de Louis Althusser à Alain Delon, de Maurice Blanchot ou Cioran à François Pinault ou François Mitterrand, d’un jeune Marocain anonyme à la première femme qui ait compté, une sorte d’autoportrait en creux. Dis-moi qui tu aimes, je te dirai qui tu es ; rappelle-moi qui t’a fait, je te dirai à quoi tu ressembles ; telle est la logique (classique mais qui prend, ici, des accents de grande sincérité) de cette démarche.

Liliane Lazar


Tags : , , , , , , , , , , ,

Classés dans :,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>