Bernard-Henri Lévy parle, sur RFI, de son exposition à la Fondation Maeght (entretien avec Anne Vergaguer, le 15 juillet 2013)

2. guy-debord-directives-bhl.jpg2[mp3]http://www.bernard-henri-levy.com/mp3/rfi-15-juillet-2013-.mp3[/mp3]

« Aucune de ces œuvres n’est là gratuitement. Aucune de ces œuvres n’est là juste parce que je la trouve belle. Ce n’est pas une exposition capricieuse, ce n’est pas pour mon bon plaisir, ce n’est pas un musée imaginaire, ce n’est pas une déambulation rêveuse dans le monde de l’art. Non, c’est un récit serré, conceptualisé, dont les arguments, dont les moments sont des œuvres d’art. »

L’événement de cet été à la fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence, c’est une exposition imaginée par le philosophe Bernard-Henri Lévy sur les rapports entre l’art et la philosophie. Le nom de cette exposition : « les Aventures de la vérité ». Une centaine d’œuvres sont exposées pour raconter cette histoire entre les différents mouvements philosophiques et artistiques. De Platon à Nietzsche en passant par Heidegger, Bernard-Henri Lévy décrypte le rapport entre ces penseurs et l’art, c’est aussi la première fois qu’il est commissaire d’exposition.

les aventures de la vérité

Photo : Bernard-Henri Lévy devant « Directive n°1″ et « Directive n°2″ de Guy Debord, Fondation Maeght, Saint-Paul de Vence. (c) Yann Revol


Tags : , , , , , , , , ,

Classés dans :

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>