Affaire Farouk Hosni, suite. Maintenons la pression. Continuons plus que jamais le combat.

Notre campagne commence à porter ses fruits.
Le troisième tour de scrutin, pour la direction de l’Unesco, vient d’avoir lieu ce samedi, à Paris. Et, pour la troisième fois, malgré l’intox, malgré les pressions insensées qu’exercent les partisans de la realpolitique, malgré les rodomontades et les vantardises de celui qui se targuait de passer haut la main et dès le premier tour, Farouk Hosni a raté son élection.
Nous sommes en mesure, ici, de donner le détails exacts de ce troisième vote.
Sur les 58 votants que compte le Conseil exécutif de l’organisation des Nations unies, le brûleur de livres antisémite a obtenu 25 voix, soit deux de plus que la veille, mais pas encore les 29 qui lui seraient nécessaires.
Face à lui, la Bulgarie a eu 13 voix (+ 5 par rapport à la veille). L’Autriche 11 (+ 2). Le candidat présenté par l’Equateur, 9 (+ 1). Ce qui veut dire que lundi, quand aura lieu le quatrième tour de scrutin, tout sera possible. Tout. C’est-à-dire une union sacrée des trois candidats anti-Hosni au profit de l’un d’entre eux.
Bernard-Henri Lévy, qui rentre d’Afghanistan mais à qui je viens de parler, me dit que la solution idéale, pour lui, serait un retrait des deux candidatures autrichienne et bulgare avec désistement en faveur de la candidate équatorienne.
Continuons, en tout cas, à faire circuler notre appel.
Maintenons la pression pour que barrage soit fait contre le candidat de la haine de la culture et de l’autocratie.
Signez l’appel. Faîtes-le signer autour de vous. Invitez vos amis, vos proches, à nous rejoindre sur cette page FaceBook afin de grossir un appel qui est un appel contre la censure, contre le fanatisme, contre la vulgarité antisémite – et pour le dialogue Nord-Sud si nous parvenons à faire passer la candidate équatorienne.

Liliane Lazar.

Pour signer l’appel, cliquez ici.


Tags : , , , ,

Classés dans :

5 commentaires

  • marcoilbiondo dit :

    Irina Bokova, ambassadrice de Bulgarie en France me semble en tout cas bien préférable à Benita Ferrero-Waldner, amie et défenseur acharnée de feu Jörg Haider, ce qui ne résoudrait donc pas le problème de l’antisémitisme du futur élu.

    Cette ambassadrice bulgare me semble bien plus intéressée par la culture que par la politique ou la corruption, et en plus elle est bien sûr francophone, ce qui pour un poste à Paris n’est pas inutile.

    Bien sûr Ivonne A-Baki, mariée à un libanais, fera plus facilement le consensus dans le monde musulman, mais je ne vois pas pourquoi l’Europe la soutiendrait plus qu’un membre de la communauté.

  • Yannick Comenge dit :

    Sur l’Afghanistan, au niveau stratégie, l’offensive de la province d’Helmand cet été me parait improductive. D’autre part, les attaques aériennes (drones…) sont souvent desastreuses en terme d’impact sur les populations et drainent chaque jour de nouveaux impétrants pour les madrases pakistanaises….

  • Pauvre de toi, Farouk dit :

    C’est décidèment une chasse à la sorcière trés bien orchestrée! Mais qui sont donc les chasseurs?
    Pauvre monsieur Hosni, la pardon n’est pas à l’ordre du jour pour celui qu’on a marqué au fer blanc du mot ‘antisémite’ même à quelques jours du Kippour.
    Président de l’Unesco..l’enjeu en vaut-il vraiment la chandelle? Eteignez vos bougies.

  • Maurizio Lai dit :

    We don’t want Hosni!

  • Eliyahu dit :

    M. Pauvre-de-Toi-Farouq prend en pitie l’fonctionnaire d’un regime tortionnaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>