Le 14 mai 1981…

… Pierre Bérégovoy reçoit le jeune B.-H.L

Pierre Bérégovoy reçoit le jeune B.-H.L
Pierre Bérégovoy qui, dans l’entre deux qui sépare l’élection de François Mitterrand et son installation effective à l’Elysée, anime une « antenne présidentielle » installée rue de Bièvre, en face du domicile du Président élu, reçoit le jeune B.-H.L. « Face aux défis qui nous attendent, nul n’est de trop », confie-t-il au jeune philosophe à qui il propose, de la part du nouveau Président, de rejoindre l’équipe socialiste. Pas question, répond B.-H. L qui réaffirme là son hostilité de principe au « programme commun de gouvernement » avec les communistes – et qui affirme aussi, pour la première fois, sa non moins vive réticence face aux postes et aux honneurs. B-H L, rappelons-le, n’a pas la Légion d’honneur…


Tags : , , , ,

Classés dans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>